Caroline AllenÉcrit par

Agrémentez votre menu de probiotiques

Bien-être, Santé intestinale| Vues: 1824

Les bienfaits des probiotiques sur la santé sont bien reconnus, et ce au niveau des nombreux systèmes dans le corps : soit au plan digestif, immunitaire, cardiaque et cérébral. Pour profiter des bienfaits de ces bonnes bactéries, il faut en consommer à tous les jours, maintenant ainsi le statut du microbiote, cette flore intestinale très populeuse et bien décisive, d’où émerge toute l’activité bactérienne profitable. Ce qui n’est pas toujours chose facile lorsqu’on est pris dans le tourbillon de la vie, très souvent à la course et [bien raisonnablement] à tenter de respecter notre budget.

Dans votre assiette, et que ça presse…

Certains aliments contiennent des probiotiques, c’est le cas des yogourts, des produits fermentés (comme la choucroute, le kimchi, le kéfir, etc.) et les fromages crus. Cependant, la quantité de bactéries demeure faible, ce qui implique qu’il faudrait en manger et en remanger des pelletées, plusieurs dizaines de cuillérées, pour atteindre le quota des milliards de bactéries quotidiennes recommandées par Santé Canada. D’autres super-denrées, telles que les fibres alimentaires, contiennent des pré-biotiques (des « précurseurs » aux probiotiques) qui subissent une fermentation dans le colon pour ensuite nourrir les colonies bactériennes bienfaisantes résidant dans notre organisme. Ainsi, le fait de miser sur l’effet synergique des pré-biotiques et probiotiques alimentaires puis des suppléments de probiotiques, c’est mettre toutes les chances de son côté ! La combinaison de ces trois complices fera la différence entre une digestion qui laisse à désirer et une qui est bonifiée.

Vous voulez en apprendre davantage sur la différence entre les pré- et pro-biotiques? Consultez notre article sur le sujet.

Recettes pour inspirer en toute simplicité

Quoi de mieux que d’intégrer toutes ces sources de bonnes bactéries dans notre routine alimentaire, tout d’un coup et sans trop se tracasser ? Voici 3 recettes qui sauront vous plaire… et vous parfaire !

Pour 1 assoiffé/e, à tout moment de la journée.

1 tasse d’eau – 1 tasse de yogourt – ½ banane, pilée – 2 petits concombres libanais, tranchés – 1 c. à thé de jus de citron – 1 c. à thé de miel (non pasteurisé) – 1 pincée de gingembre moulu – 1 mini bouquet de persil frais ou de coriandre fraîche – le contenu d’une capsule Probaclac

Mélanger tous les ingrédients ensemble dans un robot ou malaxeur pour obtenir la texture désirée. Servir avec des glaçons, [se féliciter du bon coup], et consommer promptement. Une bonne dose de santé !

Petit déjeuner ou collation pour une personne.

1/3 tasse de flocons d’avoine ou flocons de quinoa – 1 tasse de kéfir aromatisé aux pêches – 1 cuillerée à table de fromage ricotta ou cottage – 1 cuillerée à table de fruits séchés – 1 cuillerée à thé de noix hachées – 1 cuillerée à thé de graines écalées – autant de pépites de caroube – 1 trait de sirop d’érable pur – 1 pincée de cannelle moulue – le contenu d’une capsule Probaclac

Dans un pot Masson ou autre récipient chouchou, étager tous les ingrédients sauf le probiotique. Couvrir et laisser gonfler au réfrigérateur le temps d’une nuit [ou d’une longue sieste]. Saupoudrer du probiotique tout juste avant de servir froid. Bon réveil et bon appétit !

Repas ou entrée à partager, ou à prendre à volonté.

1 c. table huile d’argan alimentaire – 1 poireau, partie blanche seulement, tranchée – 1 petit chou-fleur, défait en bouquets, sans la tige – 2 pommes, pelées et le cœur retiré, en dés – 4 tasses de bouillon de légumes liquide – 2 feuilles de laurier ou 2 tiges de sauge – 1 mini dose de sauce forte – poivre moulu et fleur de sel – le contenu de 2 capsules Probaclac

Dans un chaudron, chauffer l’huile à feu doux et sauter le poireau quelques instants. Ajouter le chou-fleur et cuire environ 5 minutes. Incorporer les autres ingrédients sauf les probiotiques, puis porter à ébullition et mijoter (à découvert) à feu moyen-doux pendant une 30’aine de minutes. Retirer le potage du feu et laisser refroidir. Servir dans un bol ou une tasse et saupoudrer de probiotiques, selon le nombre de personnes qui « souperont ».


COMMENT CHOISIR SON ADJUVANT PROBIOTIQUE ?

  •  Recherchez un supplément ne nécessitant pas de réfrigération, vous pourrez les emporter avec vous ! 
  •  Exigez les bonnes quantités, trop n’est pas mieux : entre 5 et 10 milliards de cellules actives suffisent.
  • Optez pour des souches qui résisteront à l’acidité gastrique, elles feront beaucoup plus de chemin…
  • Favorisez les probiotiques à souches multiples plutôt que ceux n’offrant que des souches uniques.
  • Priorisez les formules incluant à la fois la famille des Lactobacilles et les précieuses Bifidobactéries.
  • Pas besoin de briser sa tirelire pour se procurer des probiotiques : plus cher ne veut pas dire meilleur.

Comments are closed.