Écrit par

Le microbiote et l’autisme

Bien-être, Santé intestinale| Vues: 2196

Fortes sont les chances que vous connaissiez quelqu’un, de près ou de loin, qui souffre du trouble de spectre de l’autisme… On voit la multiplication fulgurante des cas depuis la dernière décennie : entre 2005 et 2011, le nombre d’élèves autistes scolarisés dans le secteur public au Québec a doublé1. Les personnes autistes ont des difficultés à communiquer et interagir socialement puis ont des comportements, des intérêts et des habitudes qui sont rigides, restreints et de nature répétitive2,3.

Au fin fond des choses… et des intestins

Il est pertinent de parler de santé digestive quand on discute d’autisme, puisque les enfants autistes ont souvent des problèmes gastro-intestinaux tels les douleurs abdominales, la constipation et la diarrhée4,5. De plus, des études récentes démontrent que les personnes autistes ont un « jardin bactérien » intestinal, c’est-à-dire un microbiote, qui est diffère des autres individus6. Ce qui porte à croire que la cause de l’autisme peut être retracée en partie à l’interaction à double sens entre le cerveau et l’intestin3.

Interventions alternatives: probiothérapie & diétothérapie

Les individus autistes doivent adapter leur alimentation en tenant compte de leur prédisposition à l’intolérance au lactose et à d’autres caprices gastro-intestinaux. Vu les restrictions alimentaires typiquement associées à l’autisme et les préférences qui se manifestent souvent à table, il devient intéressant de combler les besoins nutritionnels à l’aide de suppléments (particulièrement les acides gras oméga-3 et les probiotiques)1. Au delà de simplement corriger les déficiences alimentaires, la supplémentation en probiotiques permettrait de moduler le précieux axe intestins-cerveau et ainsi d’offrir un traitement complémentaire à l’autisme5,7.

Quiz éclair pour voir qui sont les Experts!

Vrai ou Faux? Les chercheurs et professionnels de la santé ont clairement identifié les causes de l’autisme.

Faux. L’étiologie de l’autisme ne fait pas encore l’unanimité. On parle de causes génétiques et environnementales, dont le déséquilibre du microbiote intestinal.

Vrai ou Faux? Les personnes autistes ont davantage de troubles digestifs?

Vrai. La difficulté à aller aux toilettes et à digérer (constipation et/ou diarrhée, ballonnements et flatulence, reflux gastrique, parmi d’autres symptômes gênants) est réelle et serait liée à des problèmes d’ordre sensoriels et physiologiques.


RÉFÉRENCES

Fédération québécoise de l’autisme [Site Web]. Consulté le 8 juillet 2017. http://www.autisme.qc.ca/tsa/lautisme-en-chiffres.html 

Kawicka A et Regulska-Ilow B. How nutritional status, diet and dietary supplements can affect autism. A review. Rocz Panstw Zakl Hig. 2013; 64(1): 1-12.

3 Rosenfeld CS. Microbiome Disturbances and Autism Spectrum Disorders. Drug Metab Dispos. 2015 Oct; 43(10) : 1557-71.

4 Navarro F, Liu Y et Rhoads JM. Can probiotics benefit children with autism spectrum disorders? World J Gastroenterol. 2016 Dec; 22(46): 10093-10102.

5 Autism Canada [Site Web]. Consulté le 9 juillet 2017. http://autismcanada.org/research/scientific-evidence/?lang=fr 

6 Mangiola F, Ianiro G, Franceschi F, Fagiuoli S et al. Gut microbiota in autism and mood disorders. World J Gastroenterol. 2016 Jan; 22(1) : 361-8.

7 Li Q et Zhou JM. The microbiota-gut-grain axis and its potential therapeutic role in autism spectrum disorder. Neuroscience. 2016 Jun; 324:131-9.