Écrit par

Le stress vous ronge? Des bactéries à la rescousse!

Bien-être| Vues: 2170

Si vous vous sentez surmenés, claqués et à bout de souffle, vous n’êtes pas seul(e). Pas moins du quart des Canadiens de 15 ans et plus ont déclaré que la plupart des journées étaient assez stressantes ou extrêmement stressantes1. Les conséquences négatives du stress sur la santé sont nombreuses, comprenant les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et l’hypertension artérielle ainsi que les complications reliées au système immunitaire et à l’appareil circulatoire1. Un véritable et impitoyable fléau sociétal…

L’autre cerveau ou être pris aux tripes

Le cerveau et les intestins sont intimement liés par une véritable autoroute de connections nerveuses. Les chercheurs ont montré qu’en cas de stress, il y a davantage de perméabilité intestinale ce qui favorise le passage dans le sang de lipopolysaccharides. L’effet est à double sens, puisqu’un déséquilibre du microbiote ie. de la flore intestinale entraîne de son côté une réaction démesurée au stress.

Remède anti-stress naturel

En réponse au stress aigu, les suppléments de probiotiques permettent de diminuer la production de cortisol (hormone du stress) et d’atténuer l’anxiété. Les études soutiennent que la souche bactérienne Bifidobacterium longum a des effets bénéfiques sur les comportements liés au stress, la physiologie et la performance cognitive chez la souris2,3. Les probiotiques sont reconnus comme étant des « psychobiotiques » ie. des organismes vivants qui, lorsqu’ingérés en quantités suffisantes, produisent des bienfaits chez les personnes souffrant de problèmes de santé mentale et celles vivant des situations de vie stressantes4.

Quiz éclair pour voir qui sont les Experts!

Vrai ou Faux? La neurogastroentérologie est l'étude du contrôle nerveux des activités de digestion par les systèmes nerveux périphériques et centraux.

VRAI. Des découvertes dans ce domaine ont permis d’expliquer comment le tube digestif opère et à quel point il est important, bien au-delà de la digestion.

Vrai ou Faux? Le degré de stress ressenti ne varie pas beaucoup d’un sexe à l’autre, selon le groupe d’âge et d’après la province de résidence.

FAUX. Les femmes Québécoises entre 35 et 54 ans admettent être les plus susceptibles de ressentir le stress (au plan professionnel et personnel).


RÉFÉRENCES

Statistique Canada [Site web]. Consulté le 30 mai 2017. http://www.statcan.gc.ca/pub/82-625-x/2015001/article/14188-fra.htm

Society for Neuroscience 2015 Annual Meeting. Abstract 162.04. Presenté le 18 octobre 2015.

3 Savignac HM, Kiely B et al. Bifidobacteria exert strain-specific effects on stress-related behavior and physiology in BALB/c mice. Neurogastroenterol Motil. 2014 Nov; 26(11): 1615-27.

4  Dinant TG, Stanton C et Cryan JF. Psychobiotics : a novel class of psychotropic. Biol Psychiatry. 2013 Nov; 74(10): 720-6.