Écrit par

Soyez futés – des probiotiques pour la rentrée

Santé des Enfants| Vues: 3037

Le retour en classe ou à la garderie implique la reprise d’une routine académique, alimentaire, de sommeil et présente son lot de papillons… et de bactéries dans le ventre ! Les contacts entre les élèves à l’école et les enfants au service de garde ainsi que les germes dans ces environnements peuvent sérieusement mettre à l’épreuve le système immunitaire des petits. La supplémentation en probiotiques est une sage idée environ une semaine avant le retour aux bancs d’école et de garderie, pour ensemencer le jardin intestinal de vos petits génies et donner le coup de fouet à leur système immunitaire pour prévenir les infections indésirables. On ne peut être trop préparés, à ce qu’il parait !!!

Paix digestive à l’agenda

La réputation des Lactobacilles et Bifidobactéries n’est plus à faire. On leur attribue des fonctions anti-diarrhée en plus de vanter leur efficacité dans la prévention de l’eczéma chez les jeunes, ce qui fait des probiotiques comme Probaclac Enfants un allié intéressant à l’aube de la rentrée1. La société canadienne de pédiatrie affirme que les probiotiques pourraient contribuer à réduire les maladies respiratoires, l’utilisation d’antibiotiques et les absences du milieu de garde causées par la maladie chez les enfants1.

Concentration pour le curriculum 

En plus d’offrir ce remède « naturel » contre les diarrhées, les probiotiques semblent également utiles dans la réduction du stress psychologique lors de situations anxiogènes (que peut être le mois de septembre pour les jeunes)2. La souche bactérienne Bifidobactérium longum, notamment, procure des bienfaits en cas de stress et de performance cognitive, du moins dans des tests effectués sur les souris3. On a même raison de croire que les probiotiques influencent la mémoire, l’humeur et les processus cognitifs de toute sorte4. Qui ne voudrait pas mettre toutes les chances du côté de nos petits savants?

Quiz éclair pour voir qui si les Experts!

Vrai ou Faux? Il n'est pas nécessaire de prendre des probiotiques en supplément, l'ingestion de yogourt au quotidien est suffisante.

Faux. Il faut au moins 2 milliards de bactéries par jour pour avoir le même effet préventif que les probiotiques (ce qui correspondrait à énormément de yogourt).

Vrai ou Faux? Il y a un lien mutuel et direct entre le cerveau et les intestins.

Vrai. Les changements à la flore intestinale sont associés à des modifications de comportement, et vice versa. On parle alors des deux cerveaux.


RÉFÉRENCES

Société canadienne de pédiatrie [Document de principes]. L’utilisation de probiotiques au sein de la population pédiatrique. 28 février 2015.

Kali A. Psychobiotics: An emerging probiotic in psychiatric practice. Biomed J. 2016 Jun; 39(3): 223-4.

Savignac HM, Kiely B et al. Bifidobacteria exert strain-specific effects on stress-related behavior and physiology in BALB/c mice. Neurogastroenterol Motil. 2014 Nov; 26(11): 1615-27.

Galland L. The gut microbiome and the brain. J Med Food. 2014 Dec; 17(12): 1261-72.

Borre YE, Moloney RD, Clarke G et al. The impact of microbiota on brain and behavior: mechanisms & therapeutic potential. Adv Exp Med Biol. 2014; 817: 373-403.