Écrit par

L’emporter sur la vaginite (vaginose bactérienne)

Santé des Femmes| Vues: 6756

La vaginose bactérienne est l’infection vaginale la plus courante, voilà pourquoi on doit en parler ! C’est la raison de consultation la plus fréquente chez les femmes nord-américaines. Il est dit que toutes les femmes en souffriront au moins une fois dans leur vie. Quoique la moitié des femmes infectées n’aient aucun symptôme, les autres remarquent des pertes vaginales accompagnées d’odeur désagréable. Généralement, il n’y a ni douleurs ni irritation. Le système reproducteur « héberge » de nombreuses bactéries, dont les indispensables lactobacilles qui réduisent le pH vaginal et découragent les mauvaises bactéries d’y loger1. Ces lactobacilles bénéfiques produisent aussi des agents antibactériens comme le peroxyde d’hydrogène pour repousser les bactéries pathogènes2. La vaginose bactérienne est une infection persistante, dont la récurrence élevée cause bien du mal. Heureusement une étude clinique, a démontré que les bonnes bactéries contenues dans la formule Probaclac Vaginal réduit la récurrence de cette infection.

Stratégies préventives

  • Maintenir de bonnes habitudes alimentaires. Afin de favoriser l’équilibre de la flore vaginale et stimuler la fonction immunitaire, il faut s’assurer de consommer des aliments variés ayant une qualité nutritive (prendre suffisamment de vitamine C à travers la consommation de légumes et fruits, puis faire le plein de zinc qui se retrouve dans les viandes, les légumineuses et les céréales entières).
  • Mangez vos bactéries lactiques. Pensez aux yogourts, bien que la quantité de probiotiques n’est pas suffisante pour avoir un effet notable, une consommation régulière ne peut qu’avoir des impacts positifs. Les aliments fermentés tel le kéfir et la choucroute contribuent à maintenir la santé de la flore intestinale, tout porte à croire qu’ils seraient aussi utiles à la conservation de la flore vaginale3.
  • Supplémentez avec un probiotique. Contrairement aux médicaments, ils sont disponibles en vente libre en pharmacie. Recherchez les capsules intra-vaginales, comme mesure de prophylaxie4. Le probiotique Probaclac Vaginal s’avère une bonne option pour les femmes souffrant de vaginites récurrentes. Les bonnes bactéries contenues dans les capsules préviennent les récidives chez plus de 80% des femmes affectées pour au moins 1 an après supplémentation5.
  • Traditionnellement, on utilise l’orme rouge en cas d’infections vaginales. Cette plante aiderait à réduire l’inflammation vaginale. Il s’agit d’un remède topique, appliqué en cataplasme sur la vulve (après avoir mélangé la poudre d’écorce interne d’orme rouge avec de l’eau bouillante)3.

Saviez-vous que

  • Femmes enceintes, attention ! La vaginose bactérienne est plus fréquente pendant la grossesse, affectant 15 % à 20 % des femmes enceintes2. Les principales explications ? Une augmentation du taux d’estrogène, du taux de glycogène vaginal (un sucre) et un pH qui grimpe pendant gestation3.
  • Vous présentez davantage de risque de souffrir d’une vaginose bactérienne : si vous êtes fatiguée, au « régime » de façon trop drastique (ou souffrant de troubles alimentaires), si vous vivez beaucoup de stress, si vous prenez des médicaments (surtout s’il s’agit d’antibiotiques ou de corticostéroïdes), si vous êtes une fumeuse, si vous portez le stérilet, si vous pratiquez les douches vaginales ou si le nettoyage de cette région est excessif, si vous portez des sous-vêtements serrés et de type « G-string », si vous êtes constipée, si vous avez de nombreux partenaires sexuels, si vous avez une maladie ou une condition qui peut affaiblir le système immunitaire3. Tous les astres semblent s’enligner contre nous, n’est-ce pas ?


RÉFÉRENCES

1Witkin SS. The vaginal microbiome, vaginal anti-microbial defence mechanisms and the clinical challenge of reducing infection-related preterm birth. BJOG. 2015 ; 122 :213–18.

2Probiotics and Usage in Bacterial Vaginosis [E-publication]. 2016 https://www.researchgate.net/publication/301253552_Probiotics_and_Usage_in_Bacterial_Vaginosis

3Passeport Santé [Site web]. Consulté le 19 janvier 2018. https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=vaginite-pm-personnes-a-risque

4Rodrigues FI, Maia MJ, das Neves J et al. Vaginal suppositories containing Lactobacillus acidophilus: development and characterization. Drug Dev Ind Pharm. 2015 ; 41(9) : 1518-25. [E-pub].

5Hanson L, VandeVusse L, Jermé M et al. Probiotics for Treatment and Prevention of Urogenital Infections in Women : A Systematic Review. J Midwifery Womens Health. 2016 ; May (3) : 339-355.